Abbaye de Saint-Wandrille ou de Fontenelle 

Monastère fondé en 649 par l' abbé Wandrille, sous l' impulsion et avec l' aide de Saint Ouen, pour favoriser la christianisation du pays de Caux. Il bénéficie largement de la générosité du Maire du Palais de Neustrie Erchinoald.

D'abord influencé par le monachisme irlandais, il devient au VIIIe siècle une abbaye de bénédictins.

De doctes abbés se succèdent : Eginghard, l' historien de Charlemagne, Ansegise qui établit le premier recueil de ses ordonnances (capitulaires).

En 831 la "Geste des abbés de Fontenelle" constitue la première histoire d'un monastère d' Occident.

Plusieurs fois ruinée par les Normands et partiellement restaurée par les ducs de Normandie, elle est finalement reconstruite en 1033.

Soutenu par une très riche bibliothèque et un atelier de copie fort actif, l' enseignement y est réputé dès le XIe siècle et inspire largement l'évolution intellectuelle de l'Occident, au temps de la renaissance carolingienne comme aux XIe et XIIe siècle.

Le réfectoire date en partie du XIe siècle. L' bbatiale est reconstruite de 1245 à 1342 dans un style gothique largement influencé par l'Ile-de-France. Le cloître est des XVe et XVIe siècle.


 d'Azur à trois fleurs-de-lys d'Or (France moderne)


Azure three fleurs-de-lys or (France modern) 



copyright © Jean-Marc Frénéa 1997,1998