Abbaye du Bec-Hellouin

Abbaye bénédictine fondée vers 1034 par Herluin, petit-fils d' un compagnon de Guillaume le  Conquérant   , sur un ermitage où il rassemblait ses disciples.

Avec l' arrivée de l' italien Lanfranc, prieur et maître de l' école monastique, puis d' Anselme, le Bec devient l' n des principaux foyers de la vie intellectuelle du XIe siècle : Le futur pape Alexandre II y étudie vers 1050 ainsi que nombre de futurs légats et évêques.

L' école du Bec continue de rayonner au XIIe dans la France du Nord et en Angleterre, où l' abbaye a de nombreux prieurés qui constituent avec elle une véritable congrégation au sein de l' ordre bénédictin.

Privée de son rôle intellectuel par la naissance des Universités, puis durement touchée par les hostilités franco-anglaises et les conflits féodaux de la Guerre de Cent Ans, l' abbaye du Bec ne retrouvera jamais sa grandeur des temps du Duché de Normandie mais restera jusqu' à la fin de l' Ancien Régime l' un des bénéfices ecclésiastiques les plus prestigieux.


 de Geules semé de fleurs de lys d'Or


Gules semy of fleurs-de-lys or



copyright © Jean-Marc Frénéa 1997,1998