Comté d'Evreux

Le Comté d' Evreux est attesté dès le VIIIe siècle.

911: Dépendance de la Principauté de Rollon puis de ses descendants les ducs de Normandie.

Xe : Le Comté est accaparé par l' archevêque de Rouen Robert de Normandie fils du duc Richard 1er   , qui le transmet à son fils Richard.

XIe: Après Richard le Comté passe aux Montfort.

1200: Le Comté revient à la Couronne par échange   .

1300 : Le Comté d' Evreux est donné en apanage à Louis   (+1319) fils de Philippe III.

1328 : Son fils Philippe d' Evreux (+1343) épouse Jeanne (+ 1349) fille de Louis X , héritière du

Royaume de Navarre  par sa grand-mère et dotée du Comté de Mortain en compensation de l'annexion de la Champagne   par son père dont elle devait être aussi l' héritière.

1354 : Son fils le rebelle Charles le Mauvais (+ 1387), Roi de Navarre en 1349 épouse Jeanne de France, fille de Jean le Bon, qui lui apporte en dot les Seigneuries du diocèse de Coutances  , et Cherbourg .

Charles, prétendant à la Couronne de ses grands-pères Philippe III et Louis X par un cadet et par une femme, mène un soulèvement de barons normands favorables aux Anglais dont Jean IV et Geoffroy d' Harcourt  , contre l' héritier Valois Jean le Bon .

1357 : Après le Banquet de Rouen, le comté lui est provisoirement confisqué.

1378 : Rendu, il lui est définitivement confisqué avec toutes les possessions normandes de Navarre puis rétrocédé à son fils Charles le Noble.

1404 : Celui-ci le cède définitivement à Charles VI   ainsi que Cherbourg contre le Comté de Nemours érigé pour lui en Duché.

1420 : Repris par Henri V  ,  le gouvernement de Bedford   y place des capitaines anglais.

1441 : Evreux est libérée par Robert de Floques dit Floquet le 15 septembre pour le compte de Charles VII   . Floquet est bailli et capitaine d' Evreux jusqu' en 1461, date à laquelle il devient Maréchal de Normandie.


 de France, une bande componnée d'Argent et de Gueules (Comtes  d'Evreux)


France a bend gobony argent and gules ( Arms of the counts of Évreux)



copyright © Jean-Marc Frénéa 1997,1998