Iles anglo-normandes

Channel Islands



Duché de Normandie

Armorial des Anciennes Provinces de France

Retour Sommaire Heratlas


Spécificité des îles anglo-normandes

Plus proche de la France que de l'Angleterre, l'archipel des îles anglo-normandes ou Channel Islands comprend cinq îles principales : Jersey, Guernesey, Aurigny, Herm et Sercq.

En 933, les îles sont rattachées au Duché de Normandie et suivent son destin.

Dès le Moyen Age, les nombreux récifs qui entourent les îles sont autant de dents acérées pour les bateaux qui croisent dans les parages. C'est là qu'en 1120 la Blanche Nef sombre avec à son bord l'héritier du trône d'Angleterre Guillaume, fils de Henri 1er . Cet accident aura des conséquences historiques terribles puisqu'il permetra l'accés à la dynastie des Plantagenêts à la couronne d'Angleterre et provoquera les Guerres de Cent Ans.

En 1204 la confiscation du domaine français de Jean sans Terre  par Philippe Auguste n'est pas suivi d'effets sur les îles de la Manche qui restent toutes anglaises.

Ces mêmes récifs, avec l'aide du brouillard et de forts courants constituent une frontière naturelle presque inviolable pour les navires de l'époque. Cependant la position stratégique de ces dernières conduit les français à maintes tentatives d'invasion.

En 1360, Jean le Bon reconnaît la souveraineté anglaise sur les îles au traité de Brétigny. Mais en 1373 Jersey subit les attaques de Bertrand du Guesclin .

Après les hostilités de la Guerre de Cent Ans, une bulle papale de 1483 place l'archipel sous la protection de l'Eglise et interdit toute action belliqueuse en vue des îles. Elle ne prendra fin qu'en 1689.


Liens externes :


Retour à l'index des îles

Retour Sommaire

Carte de France

Tableau

Capétiens

Normandie

Généalogie

Chronique


copyright © jean-marc Frénéa 1997,1998,1999