Comté du Perche  

1219

Apanage d'Alençon et du Perche 1303-1525


Marche boisée entres les territoires des tribus Carnutes, Eburovices et Aulerques Cenomans.

Défriché sous les Mérivingiens et rattaché à l' Hiémois (Pays d' Exmes ).

Comté carolingien du Corbonnois attesté dès la fin du IXe siècle et tenu par Rotrou 1er.

Son Petit-Fils Geoffroy (+ 1039), vicomte de Châteaudun hostile aux ducs de Normandie   , fortifie Mortagne    et prend le titre de Comte de Mortagne sous la suzeraineté capétienne  .

1107 : Son arrière-petir-fils Rotrou III de Mortagne, connu pour avoir participé à la Première Croisade et à la Reconquista espagnole, construit la citadelle de Nogent et prend le titre de Comte du Perche.

1113 : Au premier traité de Gisors , Philippe Auguste cède la suzeraineté du Comté à Henri 1er Beauclerc . Celui-ci donne la Seigneurie de Bellême    à son gendre Rotrou III et crée un Comté de Perche-Gouet autour de Montmirail.

1200 : A la faveur des querelles entre Plantagenêts, Philippe Auguste réussi au Traité du Goulet à réunir les trois fiefs en un seul autour de Nogent-le-Rotrou   et à le faire entrer dans la dot de Blanche de Castille   qui épouse son fils le futur roi Louis VIII (1123).

1226 : A la mort de Louis VIII, une querelle successorale permet à Jacques de Château-Gontier d'obtenir Nogent-le-Rotrou mais Louis IX obtient de sa mère Blanche le reste du Comté.

1268 : Le Perche est uni à Alençon pour le fils de Louis IX  Pierre   mort (1281) sans enfants.

1303 : Philippe le Bel donne le Comté à son frère Charles de Valois, comte d'Anjou (Charles 1er d' Alençon).

Le Perche suit alors la destiné de la maison d' Alençon   jusqu' à son extinction en 1525.


 d'Argent aux trois chevrons de Gueules (Château-Gontier)


Argent three chevrons gules (Château-Gontier)


Retour Sommaire

Carte de France

Tableau

Capétiens

Normandie

Généalogie

Chronique


copyright © jean-marc Frénéa 1997,1998,1999