Montverdun - Loire, ar. de Montbrison, c. Boen

Blason de Roland de Marcilly, prieur de Montverdun en 1286 puis des Talaru-Chalmazel, seigneurs de La Grange vers 1450.


Un établlissement castral ou religieux existait déjà en 970 sur le Mons Verdunus. Un prieué béndictin y fut fondée par l'abbaye de Savigny en 1020.

On ne trouve pas trace écrite de la présence de chanoines réguliers avant 1222. Le prieur en était alors Pierre de Bouthéon.

En 1233 à la demande du comte de Forez, l'archevêque de Lyon échangea Montverdun à l'abbaye de la Chaise-Dieu contre le prieuré de Savigneux. L'abbé Pierre Roger, issu de Montverdun, fut élu pape sous le nom de Clément VI. Le droit de garde était assuré par les comtes qui firent fortifier le pic au cours du XIIIe siècle et y placèrent une garnison pour surveiller la rive droite du Lignon.

Jean de Dyo était prieur de Montvedun autour de 1450.

Sous les Bourbon, Renaud, fils naturel du duc Charles1er, fut prieur de Montverdun. Sa pierre tombale ornée de ses armes y demeure depuis 1482.

De nos jours, le prieuré conserve son église du XIIe siècle (IMH) polychrone, ses vestiges d'enceinte du XIVe siècle (IMH) et son corps de bâtiments du XVIe siècle.

Seigneurie de La Grange, fief des Marcilly puis des Talaru-Chalmazel (1372)


Sources : BGR n° 775, VVF 42