Maison d'Urfé


de vair au chef de gueules - Diana n° 10, AGR n° 790,795

  1. V. 1130, Arnould Raybe seigneur d'Urfé, fondateur du premier château.
  2. Arnulph seigneur d'Urfé
  3. Arnould Raybe d'Urfé (1285-1316) inscrit dans le rôle de 1316 relevant celui de 1260 (n°51) ainsi que dans les deux ligues de 1314 (n°10) et 1315 (n°4)
  4. Guichard d'Urfé (+ 1418), sénéchal de Quercy, chambellan du duc d'Orléans puis conseiller du duc Louis II de bourbon, bailli du Forez en 1408,  fondateur du second château (actuel).
  5. Arnould Paillard d'Urfé ép. Isabelle de Blot
    1. Pierre, qui suit
    2. Jean, dit le Paillard d'Urfé, AGR n°790, chevalier, ép. Jeanne de Clermont-Lodève. Conseiller et chambellan du roi, bailli royal du Velay en 1478. Baron d'Aurouse et de Tinières et seigneur de la Molière (Auvergne).
  6. Pierre d'Urfé (+1508), AGR n°795 (Cimier : une touffe de plumes d'azur et de gueules, d'où sort une longue plume de gueules) chevalier, seigneur de La Bastie, Rochefort, Saint-Thurin, co-seigneur d'Urfé. Acquiert Bussy, Souternon, Saint-Just-en-Chevalet. En 1465, il participa à la ligue du bien public, mais contrairement à Jean II, duc de Bourbon, il refusa de se soumettre à Louis XI. Il ne rentra en grâce qu'en 1483, par la faveur de Pierre de Beaujeu . Chevalier de l'ordre de Saint-Michel, Grand écuyer de France, conseiller et chambellan du roi, puis de 1484 à 1491, sénéchal de Beaucaire et de Nîmes et enfin, en 1504, bailli de Forez.


Sources : Diana, AGR  432, 790, 795, 796, p.328, p.439, p.442, p.443, p.444, p.445, p.479